Chantier participatif « Renouée du Japon »

19 août 2020

Samedi 8 août, une douzaine de Silfiacoises et Silfiacois s’étaient retrouvés à 9h00 à proximité du Domicile Partagé, dans le bourg, pour s’attaquer à une plante très invasive communément appelée Renouée du Japon. Près de la moitié des importantes surfaces déjà colonisées avaient alors été traitées, en 3 heures.

Inscrite par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) au nombre des 100 espèces les plus préoccupantes, la Renouée du Japon peut atteindre en quelques semaines, au printemps, la taille de 2 à 3 mètres, empêchant les espèces locales de se développer. Ses rhizomes peuvent s’étendre sur plus de 10 mètres et plonger jusqu’à 2 mètres de profondeur. Elle peut aussi reprendre racine à partir d’un morceau de tige de quelques centimètres. Malgré de nombreux essais, il n’existe à ce jour aucune solution miracle pour l’éradiquer. Il s’agit donc de l’affaiblir et de la contrôler, en la coupant ou en l’arrachant et, surtout, en la laissant sur place.

Le mardi 18 août, une deuxième équipe a poursuivi le travail avec le précieux renfort de bénévoles de la Bascule Argoat, venus du pays du Roi Morvan. Merci à eux !

Une troisième demi-journée pourrait être organisée en septembre pour finir ce premier nettoyage du secteur.